Publié par cecilecooks

Comment ? Une recette salée ? Eh eh oui ! Enfin, je dirais qu'il s'agit d'une recette de pâtisserie salée... Une recette de quiche aux poireaux et au chèvre, parfaite tiède accompagnée d'une salade verte. J'adore !

Quiche aux poireaux et au chèvre

Finalement, la recette que je vous propose est une base. Vous pouvez l'adapter à vos goûts, avec ou sans poireau, avec du chèvre, du conté, du reblochon, du saint marcelin, avec des lardons, du poulet, du jambon cru, du chorizo, des pruneaux, des olives, des pommes de terre, des ravioles, de la courgette... bref, variez les garnitures selon vos envies.

Quiche aux poireaux et au chèvre

_________________________________________________________________

Réalisation : 20 minutes hors temps de repos et cuisson

Repos : 1 heure pour la pâte foncée (ou une nuit) + minimum 20 minutes avant cuisson de la pâte + 1/4 d'heure à 1/2 heure une fois la quiche cuite

Cuisson : 45 minutes

Quantité : 1 quiche carré de 18 cm de côté et 4,5 cm de haut + 3 petites quiches de cm de diamètre et de 1 c de hauteur

 

Rétroplanning :

J-1 : la pâte brisée

Jour J : l'appareil à quiche + la cuisson

...on peut aussi tout faire le même jour !

 

Ingrédients :

Pour la pâte brisée

200 gr de farine

150 gr de beurre

4 gr de sel

30 gr d'eau

 

Pour l'appareil à quiche

2 oeufs

2 jaunes d'oeufs

200 gr de crème fleurette

150 gr de lait

sel, poivre, muscade

 

Pour la garniture

2 petits poireaux

1/2 buche de chèvre (type Soignon)

200 gr de lardons

 

Procédé : (à la main ou au robot, le procédé est le même)

La pâte foncée

1 - Mettre la farine et le sel dans un bol. Ajouter le beurre coupé en très petits morceaux. Sabler rapidement du bout des doigts ou à la feuille si vous utilisez un robot, jusqu'à obtenir une consistance sableuse.

2 - Ajouter l'eau, jusqu'à l'obtention d'une boule.

3 - Deux possibilités :

- abaisser cette boule entre deux feuilles guitares pour obtenir une pâte de 3mm d'épaisseur. Puis placer au réfrigérateur pour minimum une heure, ou une nuit.

OU

- former une boule légèrement aplatie et la filmer. Placer au réfrigérateur pour minimum une heure ou même une nuit. Puis étaler la pâte jusqu'à ce qu'elle ait 3 mm d'épaisseur.

4 - Beurre le cadre et les cercles à pâtisserie.

5 - Foncer les cadres (pour la technique en détail c'est ici-clic) : placer la pâte dans le cadre/cercle. Disposer la pâte et la faire glisser contre les bords bien à la verticale. Couper au couteau l’excédent de pâte.

Attention : en dessous, la pâte doit faire un angle à 90°C entre le bord et le fond.

6 - Placer le cadre/cercle sur une feuille de cuisson sur une plaque et remettre au réfrigérateur et laisser reposer 20 minutes minimum au réfrigérateur.

Attention : plus la pâte, une fois foncée, se repose, meilleur sera le résultat. En effet, cette étape est indispensable car sinon la pâte va se rétracter à la cuisson et gare aux débordements !

 

L'appareil à quiche

Préchauffer le four à 180°C chaleur tournante.

7 - Faire revenir dans une poêle les lardons.

8 - Pendant ce temps, laver les poireaux et les émincer en fines rondelles.

9 - Quand les lardons sont tout juste grillotés, les réserver. Cuire les poireaux émincés dans le gras du lardon pendant 10 bonnes minutes.

10 - Dans un cul de poule, mélanger les oeufs, les jaunes,le lait, la crème, le sel et le poivre.

11 - Découper des rondelles de chèvre.

12 - Sortir la pâte foncée. Déposer les lardons sur la pâte. Ajouter par dessus les poireaux. Ajouter l'appareil à quiche. Déposer les rondelles de chèvre.

13 - Enfourner pour 45 minutes. Placer la quiche sur une grille si possible.

Attention : le temps de cuisson dépend de votre four.

Quiche aux poireaux et au chèvre
Quiche aux poireaux et au chèvre

Coup de fouet :

- dans l'idéal, attendez 1/2 heure à 1 heure pour déguster la quiche, elle n'en sera que meilleure. Vous pouvez aussi préparer la quiche la veille pour le lendemain, réservez là au réfrigérateur la nuit.

- attention à la dose de sel dans l'appareil à quiche, tout dépend de la qualité de vos lardons.

Commenter cet article