Publié par cecilecooks

Il était plus que temps que je teste une recette du mondialement connu Yotam Ottolenghi, chef israélien installé à Londres. Ses livres Jerusalem, Plenty, Plenty more, etc. sont devenus des incontournables, proposant aussi bien du sucré que du salé, à sensibilité végétarienne, et inspiré « ... de toutes les saveurs du Moyen-Orient. Syriennes, turques, libanaises, iraniennes, israéliennes, arméniennes. Avec un zeste d’influence occidentale. » (Yotam Ottolenghi, Le Figaro)

Quand j'ai découvert dans Jerusalem - écrit avec Sami Tamimi -, la recette de ce gâteau aux clémentines et aux amandes et les photos alléchantes, je n'ai pas pu résister. Qu'il est doux et bon parfois de céder à la tentation...

Gâteau aux clémentines et aux amandes de Yotam Ottolenghi

La dégustation ?

Un gâteau très moelleux, presque humide avec un délicat goût de clémentine juste présent comme il faut et sans amertume. C'est un gâteau avec une belle texture. Une part de ce gâteau est certes généreuse et riche, et avant tout source de plaisir !

Ne sautez pas l'étape de l'imbibage avec le sirop : elle est vraiment fondamentale ! Et si vous pouvez patienter, attendez le lendemain pour le déguster car les saveurs se seront mieux mélangées et développées.

Gâteau aux clémentines et aux amandes de Yotam Ottolenghi
Gâteau aux clémentines et aux amandes de Yotam Ottolenghi

Préparation : 10 minutes pour la pâte

Cuisson : 50 à 60 minutes par fournée

Repos : jusqu'au complet refroidissement du gâteau

Quantité : un gâteau de 24 cm de diamètre

 

Ingrédients :

Pour l'appareil

200 gr de beurre doux

300 gr de sucre semoule

les zestes de 4 clémentines

les zestes d'1 citron

280 gr d'amandes en poudre

5 oeufs

100 gr de farine

1 belle pincée de sel

 

Pour le sirop

80 gr de sucre

120 gr de jus : les jus des 4 clémentines et du citron zestés

 

Pour la décoration

lanières de zestes, suprêmes de clémentines, clémentine confites, etc.

ou un glaçage au chocolat : 90 gr de beurre doux, 150 gr de chocolat noir, ½ c. à soupe de miel et ½ c. à soupe de cognac

 

Procédé :

Pour tous les termes techniques, n'hésitez pas à consulter mon lexique: c'est ici clic. Pour le matériel de pâtisserie, c'est ici - clic.

L'appareil

1 - Préchauffer le four à 160°C en chaleur tournante. Graisser/beurre/huiler un moule rond de diamètre 24 cm.

Attention : du fait de l'étape d'imbibage à chaud du dessus du cake (pour que le sirop descende), évitez d'utiliser un moule où le gâteau devra être retourné pour être présenté.

2 - Dans le bol du robot (à la feuille) ou un cul de poule/saladier (au fouet), mélanger le beurre mou/pommade, le sucre semoule et les zestes des agrumes. Ne pas trop travailler le mélange pour ne pas incorporer trop d'air.

3 - Ajouter la moitié de la poudre d'amande, mélanger. Ajouter alors les oeufs progressivement et mélanger en veillant bien à corner/racler/gratter le fond et les côtés du bol pour bien homogénéiser l'appareil. Ajouter alors la poudre d'amande restante, la farine et le sel et mélanger le tout jusqu'à obtenir un appareil bien lisse.

4 - Verser l'appareil dans le moule rond préparé. Du fait de la texture de la pâte, égaliser la surface Enfourner immédiatement pour 50 à 60 minutes : surveiller la coloration du gâteau et vérifier la cuisson avec un pique à brochette qui doit ressortir un peu humide.

 

Le sirop

5 - Avant la fin de la cuisson du gâteau, mettre tous les ingrédients du sirop dans une casserole et porter à ébullition. Quand le mélange bout, vérifier que le sucre est bien dissous et réserver à température ambiante le sirop.

Attention : le sirop doit être chaud au moment d'être coulé sur le gâteau.

6 - Quand le gâteau est cuit, le sortir du four. Sans le démouler, imbiber au pinceau le sirop chaud sur toute la surface du dessus.

Attention : tout le sirop doit être utilisé, il faut juste prendre quelques minutes.

 

La décoration

7 - Réserver le gâteau à température ambiante et le laisser complètement refroidir dans son moule avant de le démouler. Servir tel quel avec quelques zestes de clémentines sur le dessus (ou procéder au glaçage voir Coup de fouet), et le conserver bien emballé (film étirable + papier aluminium, ou boîte hermétique) jusqu'à 3-4 jours.

Gâteau aux clémentines et aux amandes de Yotam Ottolenghi

Coup de fouet

- on peut je pense remplacer les zestes et le jus de clémentine par de l'orange

- si vous optez pour le glaçage au chocolat : faire fondre le beurre et le miel dans une casserole. Quand il est fondu et chaud, ajouter le chocolat hors du feu. Mélanger. Ajouter le Cognac, mélanger. (Ou tout mélanger et faire fondre au bain-marie). Verser le glaçage sur le gâteau froid. Réserver pour que le glaçage prenne et décorer éventuellement de zeste d'orange.

Commenter cet article

LadyMilonguera 02/03/2017 09:35

Ce gâteau m'a l'air délicieux !

cecilecooks 02/03/2017 09:39

Il l'était vraiment et d'un formidable moelleux ! :-)))