Publié par cecilecooks

Quand - en prévision des évènements à venir - tu te dis qu'il serait bien de vider un peu tes placards et que par la même occasion tu peux réaliser une recette qui te faisait envie depuis des mois, c'est le moment où jamais de se lancer !

Alors voici la recette régressive et chocolatée, qui me rappelle les sorties ski en famille où je mangeais sur les pistes un Bounty - oui oui pour reprendre des forces ! Méfiez-vous quand même, ma recette se rapproche davantage d'une barre chocolaté fourrée à la noix de coco que pourrait réaliser un chocolatier, que celle de la marque mondialement connue [mais rendez-vous en fin d'article pour une version plus proches].

Bounty maison ou barre chocolatée fourrée à la noix de coco

La dégustation ?

Evidemment, quand j'ai découvert que j'avais du lait concentré non sucré et que toutes les recettes de Bounty maison contiennent du lait concentré sucré, j'ai ruminé un bon coup. Et puis je me suis dit que tant pis, il fallait vivre dangereusement et que je pouvais bien tester ainsi ! Résultat ? Quelle belle surprise avec des bounty certes moins "chewing-gum/guimauve/collant" à coeur, mais agréablement moins sucré, avec un beau contraste dedans-dehors, d'avantage de fraicheur, pas de sensations de gras et des saveurs plus franches !

Bounty maison ou barre chocolatée fourrée à la noix de coco
Bounty maison ou barre chocolatée fourrée à la noix de coco

Réalisation : 30 minutes (hors repos)

Repos : 2 heures

Cuisson : aucune

Quantité : 8 barres chocolats fourrées à la noix de coco (environ 7-8cm par 2cm)

 

Ingrédients :

Pour le fourrage

115 gr de lait concentré non sucré

80 gr de noix de coco râpé

50 gr de sirop d'agave ou miel neutre

 

Pour l'enrobage

250 gr de chocolat noir à 60% de cacao ou lait à 40% de cacao

ou pour moi 120 gr de chocolat noir 70% et 130 gr de chocolat au lait 40%

 

Procédé :

Pour tous les termes techniques, n'hésitez pas à consulter mon lexique: c'est ici clic. Pour le matériel de pâtisserie, c'est ici - clic.

Le fourrage

1 - Dans un bol, mélanger le lait concentré, le sirop d'agave/miel et la noix de coco râpé jusqu'à obtenir une pâte homogène, plutôt souple légèrement molle.

2 - Recouvrir un moule a cake de papier cuisson/film étirable/feuille guitare. Verser la préparation au fond du moule. Etaler et tasser en une épaisseur homogène. Réserver au moins 1 heure au congélateur.

3 - Découper des rectangles d’environ 2 cm de large. Réserver au congélateur.

Attention : les rectangles doivent vraiment être durs pour procéder à l'enrobage. S'ils se cassent à la découpe, les reformer et les replacer au congélateur.

 

L'enrobage

4 - Faire fondre le chocolat au bain-marie. En parallèle, couvrir une assiette plate (qui puisse rentrer au congélateur) de papier cuisson et placer l'ensemble au congélateur.

Attention : si vous le pouvez, tempérer votre chocolat (le porter à différentes température pour le rendre stable) pour obtenir une couche de chocolat bien cassante et brillante.

5 - Quand le chocolat est à environ 30°C, plonger dedans un rectangle à la fois et l'enrober très rapidement. Le ressortir à l'aide d'une fourchette en secouant légèrement sur le bord pour retirer l'excédent de chocolat. Le déposer délicatement sur l'assiette préparée papier cuisson. Procéder de même avec le reste des rectangles de fourrage à la noix de coco en ayant soin de garder toujours le chocolat bien fondu.

Attention : si le chocolat est trop chaud, vous risquez d'avoir quelques catastrophes. Il doit être tiède entre 30 et 35°C maximum, mais cela dépend du chocolat utilisé.

6 - Réserver au réfrigérateur pour les conserver et les placer 10 minutes à température ambiante avant de les déguster.

Bounty maison ou barre chocolatée fourrée à la noix de coco

Coup de fouet

- au chocolat noir, au chocolat au lait ou un mélange à vous de choisir : personnellement je les préfère avec un mélange lait et noir car dans ma recette le fourrage n'est pas très sucré. En revanche, si vous utilisez du lait concentré sucré, je vous recommande d'utiliser uniquement du chocolat noir pour qu'ils ne soient pas trop sucrés. Mais si la nostalgie de l'enfance vous gagne, pourquoi pas les réaliser au chocolat au lait : c'est à vous de décider.

- j'ai réalisé le fourrage à la noix de coco deux jours avant de les enrober. Je l'ai conservé au congélateur, bien emballé en attendant.

- pour la version Bounty plus authentique, de nombreux blogs proposent les proportions suivantes : 100 gr de noix de coco râpé, 145 gr de lait concentré sucré et 200 gr de chocolat au lait.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LadyMilonguera 15/02/2017 19:35

Ces gourmandises n'ont pas du faire long feu...

cecilecooks 15/02/2017 19:41

Effectivement...surtout quand tu les apportes au travail et que tes collègues masculins sont tous présents ce jour là !