Publié par cecilecooks

Après le carrot cake de Julie Andrieu et le cake sucré au potiron et au noix, je vous propose à l'approche d'Halloween et de la saison des courges sous toutes ses formes, une recette de cake à la carotte et à la courge - et oui c'est bien du sucré. Il se cache dans ce gros gâteau plein de surprises qui parfument, qui croquent et qui craquent : de la cannelle, du gingembre, de la muscade, des noisettes, des cranberries et des graines de...courge - évidemment.

Pour changer un peu de la présentation classique du cake au format rectangulaire, j'ai réalisé ce gâteau dans des moules ronds, puis je les ai découpés en 5 pour une présentation à étages. J'ai beaucoup aimé ce gros gâteau - pas trop sucré, une belle densité et ce jeu de textures - mais je préfère bien insister sur le fait que c'est vraiment un gros gros gâteau et qu'il est préférable d'inviter du monde pour le partager. Et ça; c'est quand même une chouette idée !

Cake Carotte et Courge... et plein de surprises qui croquent sous la dent. C'est bien du sucré !

La dégustation ?

C'est un gâteau qui gagne à être préparer la veille pour que le mariage des saveurs se produisent. Le lendemain, on procède à la découpe, au glaçage et surtout à la dégustation !

Si le côté croquant plait moins à Monsieur, il plait beaucoup à Madame et sa sœur. C'est un gâteau à la texture assez humide, dense, qui n'est pas très moelleux au sens d'aérien mais pas du tout sec pour autant. En fait, on ressent bien chaque ingrédient de la recette, presque à l'état pur. Pour apporter plus de moelleux à ce gâteau, j'ai encore rectifié la quantité de Maïzena et de poudre d'amande dans la recette que je vous propose. Les épices sont présentes mais sans être trop prédominantes, bref un bon dosage.

Enfin, le glaçage - à base de fromage Philadelphia - apporte à la fois un côté frais et léger ainsi qu'une pointe de sel, absolument nécessaire au gâteau.

Cake Carotte et Courge... et plein de surprises qui croquent sous la dent. C'est bien du sucré !
Cake Carotte et Courge... et plein de surprises qui croquent sous la dent. C'est bien du sucré !

Réalisation : 45 minutes (hors temps de cuisson et de repos)

Repos : minimum 1 nuit pour les gâteaux

Cuisson : 45-60 minutes pour les gâteaux

Quantité : un gâteau pour 12-14 personnes

 

Rétro-planning :

J-1 : les gâteaux

J : le glaçage, le montage, la décoration et la dégustation

 

Ingrédients :

Pour l'appareil à cake

95 gr de beurre demi-sel (doux à défaut avec une pincée de sel)

335 gr de sucre roux ou cassonade

375 gr d'oeuf (environ 7 œufs)

200 gr de farine

235 gr d’amandes en poudre

25 gr de Maïzena

12 gr de levure chimique

10 gr de cannelle en poudre

3 gr de gingembre en poudre

3 gr de noix de muscade en poudre

210 gr de carottes

350 gr de potimarron

80 gr de noisettes hachées

40 gr de graines de courges

40 gr de cranberries

 

Pour le glaçage

400 gr de Philadelphia (à défaut Saint Moret ou mascarpone)

le jus d'un demi citron

160 gr de sucre glace

 

Pour la finition

carottes râpées, noisettes entières torréfiées, graines de courge, pralin, etc.

 

Procédé :

Pour tous les termes techniques, n'hésitez pas à consulter mon lexique: c'est ici clic. Pour le matériel de pâtisserie, c'est ici - clic.

L'appareil à cake

1 - Faire fondre le beurre et le laisser tiédir/refroidir.

2 - En parallèle, laver le potimarron et les carottes, puis les râper finement. Hacher très grossièrement les noisettes. Graisser/beurrer deux moules de 20 cm de diamètre.

3 - Dans la cuve du robot au fouet (ou avec un fouet électrique), mélanger les œufs et la cassonade, jusqu'à ce que le mélange triple de volume et devienne très blanc.
4 - Remplacer le fouet par la feuille et ajouter le mélange des poudres préalablement tamisées (farine, poudre d'amande, Maïzena levure, sel, cannelle, gingembre et muscade). Mélanger juste pour homogénéiser. Ajouter alors le beurre fondu. Mélanger pour homogénéiser sans insister.

5 - Enfin, ajouter les carottes et le potimarron, les noisettes, les graines de courge et les cranberries. Terminer le mélange à la maryse.

6 - Répartir équitablement le mélange dans les moules préalablement graissés. Enfourner immédiatement à 160°C pour environ 45 à 60 minutes : vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau. Attendre que les gâteaux soient complètement refroidis pour les démouler. Les filmer alors de film étirable et les réserver une nuit au réfrigérateur.

 

Le glaçage du cake

7 - Presser le citron. Mettre tous les ingrédients dans la cuve du robot ou dans un saladier (fouet électrique). Mélanger et monter légèrement le mélange au fouet : il doit se tenir mais rester à peine coulant et être brillant. Réserver au réfrigérateur jusqu'à utilisation.

 

Le montage
8 - Étaler une très grosse cuillère à soupe de glaçage sur un des disques de gâteau, recouvrir avec un autre disque. Étaler dessus une nouvelle cuillère à soupe de glaçage, recouvrir avec un autre disque, et procéder ainsi jusqu'à atteindre le dessus du dernier disque.

9 - Étaler sur le dessus du gâteau l'équivalent de deux cuillères à soupe de glaçage et lisser à la spatule. Étaler le reste de glaçage sur le sur le tour du gâteau pour uniformiser l'ensemble, tout en laissant les biscuits apparents.

Attention : ne pas trop travailler le glaçage du cake qui risque de s'oxygéner et donc de brunir/noircir

10 - Parsemer le dessus du gâteau de noisettes torréfiées, de graines de courge, de cramberries, de carottes ou même du pralin.

Cake Carotte et Courge... et plein de surprises qui croquent sous la dent. C'est bien du sucré !

Coup de fouet

- on peut remplacer les carottes par 100% de potimarron ou l'inverse, on peut aussi remplacer la poudre d'amande par de la poudre de noisette, les noisettes grossièrement hachées par des amandes ou des noix de pécan, les cranberries par des raisins ou des myrtilles secs.

- on peut aussi réaliser ce gâteau sur 2 étages seulement. Dans ce cas là, il suffit de cuire un seul gros gâteau dans un moule de 26 à 28 cm de diamètre. Il suffit de procéder au même montage par la suite.

Une fois n'est pas coutume, voici l'envers du décor

Une fois n'est pas coutume, voici l'envers du décor

Commenter cet article

Marie L 19/10/2016 16:06

Il est superbe et bien gourmand !! Belle journée

cecilecooks 19/10/2016 22:05

Merci Marie !

LadyMilonguera 19/10/2016 10:49

Il est beau comme tout dis donc !

cecilecooks 19/10/2016 22:05

C'est gentil, merci :-)

François 19/10/2016 10:35

Le Monsieur de la Soeur de Madame (ça commence à faire un peu Ancien Régime) a aussi beaucoup apprécié ce magnifique gâteau !

cecilecooks 19/10/2016 10:44

Ex-ce-llent ! :-)
Et en plus, je crois que ce n'est pas trop son truc...