Publié par cecilecooks

Dernier épisode des découvertes culinaires du Mexique... Si cela vous rend trop maussade, vous pouvez vous intéresser particulièrement au paragraphe à venir, histoire d'oublier. Et oui, car côté alcool, les Mexicains ont des ressources.

Les bières évidemment – cervezas – locales ou régionales - Sol, Victoria, Dox X, Corona, Bohemia. Puis, le Mezcal, alcool à base de sève d’agave distillée, dont les plus chanceux verront un petit ver dans leur verre - et ce ne sera pas un mirage. Et bien sûr la Tequila à l’origine de nombreux cocktails comme la Magarita. Nous n’avons pas échappé à la dégustation de la tequila avec sa pincée de sel et son citron vert - il fallait bien se fondre dans la masse.

Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries

Le reste du temps, on trouve des agua fresca. Partout ! Les deux eaux parfumés les plus connues sont l’agua Jamaica à base d’hibiscus – et l’horchata eau aromatisée au riz. Parfois, on le trouve à la pastèque - comme présenté dans mon article Agua fresca ou eau de pastèque. Si nous ne nous sommes pas trop laissés tenter pour des raisons sanitaires aux jus de fruits frais et aux smoothies, le choix est large et les vendeurs ambulants très nombreux.

Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries

Enfin, le café a creusé sa place dans les montagnes et principalement à San Cristobal de las Casas. Dans cette ville, on peut facilement rentrer chez un torréfacteur local et s’offrir une petite dégustation.

Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries

Les coffee shop bobo hipster healthy bio ont fleuri et il est très agréable de s’arrêter le matin sur leurs terrasses ensoleillées. Dans le reste du pays, le café est très « américanisé » donc très allongé. Pour les plus jeunes ou les non-amateurs, on peut se rapatrier sur le chocolat - héritage aztèque oblige - chaud fouetté et épicé, ou froid et dilué.

Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries

Et le sucré dans tout cela me direz-vous ?

Passez votre chemin, amateur de pâtisseries ce n’est pas ici que vous ferez de belles découvertes. Le meilleur plan en dessert s’avère être les fruits ! C’est bon pour la santé ça tombe bien…à condition qu’ils ne soient pas lavés à l’eau du robinet : rien n’est moins sûr. Ramboutan, papaye, pastèque, melon, ananas… et bien sûr les limes ! Les meilleures du monde ? Rien à voir avec nos citrons verts, les limes se dégustent comme des clémentines. Elles sont sucrées et acides comme il faut, un véritable délice !

Dans les restaurants, la carte propose toujours des desserts. Souvent des sortes de riz au lait, de flans ou de crèmes renversées, parfumés à la volonté du chef ou à l’incontournable cajeta confiture de lait.

Si le goût du sucré en fin de repas vous manque vraiment, vous pourrez alors vous rabattre sur des nieves sorbets vendus sous forme de bâtonnets tous prêts -, des yaourts ou des glaces – au supermaché, merci Oxxo !

 

J’exagère un peu le trait, je le reconnais. On trouve des boulangeries plus ou moins locales dans toutes les villes, sous le nom de Panaderias.

Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries

Le concept est amusant. Vous rentrez dans le magasin, vous vous munissez d’un plateau et d’une pince, et vous faîtes votre sélection : de quoi satisfaire les préférences de chacun.

Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries
Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries

Vous passez ensuite à la caisse et pour l’équivalent d’un unique euro, vous ressortez avec 3 muffins, 2 donuts et l’équivalent d’une part de pizza. Bien sûr, si l’envie vous prend, vous pourrez pour une somme plus élevée, tenter l’aventure en achetant une pâtisserie fine.

Je suis mauvaise langue car les tartes en bas à droite n'avaient pas l'air si mal

Je suis mauvaise langue car les tartes en bas à droite n'avaient pas l'air si mal

Autres gourmandises pour se faire plaisir, les churros sont très répandus. Dans le Yucatan, nous sommes tombés sur des vendeurs de marquesitas : une sorte de crêpes très croustillantes sur laquelle on étale ce que l’on souhaite. Oui pour nous du Nutella, ce qui n’a rien de très local, mais qui offre du repos aux intestins contrariés de certain.

Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries

Enfin, amateurs de friandises diverses, les Camotes de Pueblasorte de pâtes de fruits à base de patate douce et aromatisées – vous raviront peut-être.

Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries
Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries

Sinon, vous trouverez bien un camionnette ambulante pour acheter des « hosties » sucrées en forme de tête de catcheur ou de Mikey, des tortitas de Pueblatartelettes aux amandes -, des alegrias galettes de graines d’amarante -, des fruits confits, des Jamoncillo de Leche - un type de fudge fait avec du lait sucré -, des sucettes multicolores de 7 à 25 cm de diamètre, des chips de couleur, blanches, roses, vertes, jaunes, oranges ou rouges, selon vos préférences.  :-)

Excursion culinaire au Mexique (ép. 3/3) : au Mexique, on boit et on mange quelques sucreries

Commenter cet article

mum 03/10/2016 09:46

et bien! je n'ai pas vu tout ça... un vrai documentaire.

cecilecooks 04/10/2016 22:11

Tant qu'on ne s'endort pas devant... ;-)