Publié par cecilecooks

Mon premier souvenir de sablés au miel et aux amandes remonte à quelques Noël en arrière. Sabine avait fait une belle boîte, remplie de sablés variés. Vous étiez là, les miella, biens brillants à m'hypnotiser pour que je vous choisisse. Et, lorsque je vous ai enfin succombés, je vous ai tout de suite adorés.

Mon second souvenir est celui de mes premiers pas en tant que pâtissière chez Benoît Castel, dont le Miel'Addict est un des sablés signatures. Ah qu'il était dur de résister aux chutes de biscuits.

Avant de vous délivrez l'exquise recette, je me dois de vous informer des risques liés à une éventuelle consommation des ces petits gâteaux au miel et aux amandes. Attention, quand on commence il faut être très fort psychologiquement pour se raisonner et arrêter d'en manger. Vous serez prévenu, vous vous lancez à vos risques et plaisirs !

Calendrier de l'avent #5 : "miella" ou sablés au miel et aux amandes, extrêmement addictifs

La dégustation ?

Un sablé bien croustillant, le bon goût du miel et des amandes, le tout légèrement caramélisé. Un délice !

Calendrier de l'avent #5 : "miella" ou sablés au miel et aux amandes, extrêmement addictifs
Calendrier de l'avent #5 : "miella" ou sablés au miel et aux amandes, extrêmement addictifs

Préparation : 10 minutes pour la pâte + 5 minutes pour le faux caramel au miel

Cuisson : 15 minutes pour la pâte sablée, environ 10 minutes pour le faux caramel au miel

Repos : environ 1h pour la pâte + 15 minutes pour le refroidissement

Quantité : une vingtaine de sablés carrés d'environ 6 cm

Difficulté : 1

 

Ingrédients :

Pour la pâte sucrée

115 gr de beurre

100 gr de sucre semoule

30 gr de blanc d'oeuf (1 blanc d'oeuf)

210 gr de farine

1/2 c. à café de gros sel

 

Pour le faux caramel au miel et aux amandes

86 gr de beurre

92 gr de sucre

75 gr de miel

65 gr de crème fleurette

110 gr d'amandes effilées

 

Procédé :

Pour tous les termes techniques, n'hésitez pas à consulter mon lexique: c'est ici clic. Pour le matériel de pâtisserie, c'est ici - clic.

La pâte

1 - Au robot avec la feuille ou à la main au fouet, mélanger le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit relativement crémeux. Incorporer le blanc d’œuf (éventuellement la vanille). Mélanger doucement sans trop travailler le mélanger.

2 - Mélanger la farine et le sel ensemble. Ajouter ce mélange progressivement au mélange précédent beurre+sucre+blanc. Mélanger sans trop insister : dès que la pâte se décolle bien des parois du bol et forme une boule, on s'arrête.

Attention : on travaille la pâte le moins possible pour éviter de lui donner trop d'élasticité et de la voir se rétracter à la cuisson.

3 - Donner à la pâte une forme de boule, puis l’aplatir légèrement pour qu'elle prenne la forme d'un gros galet bien aplati. Filmer et réserver au réfrigérateur pour 1 heure (ou plus sans soucis).

 

Le détaillage

4 - Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie : tapoter la pâte au rouleau pour l'assouplir légèrement si nécessaire et éviter que les bords ne craquent, puis l'étaler pour lui donner une épaisseur d'environ 3 à 4 mm jusqu'à obtenir un rectangle de 30 à 40cm. Couper les bords pour qu'ils soient bien droits et forment un beau rectangle.
5 - Déposer le rectangle de pâte sur une plaque recouverte d'un Silpat ou d'un papier cuisson.

6 - Placer au réfrigérateur 30 minutes ou au congélateur pendant 15 minutes pour aller plus vite.

 

La cuisson

7 - Préchauffer le four à 160°C en chaleur tournante

8 - Enfourner pour environ 10 à 15 minutes (mais il faut surveiller la cuisson) jusqu'à ce que la plaque de pâte soit joliment dorée. Réserver à température ambiante et laisser le four allumé en l'augmentant à 180°C.

 

Le faux caramel au miel et aux amandes

9 - Dans une casserole, mettre le miel, le sucre, le beurre et la crème. Chauffer le mélange à 116°C.

Attention : si vous n'avez pas de thermomètre, sachez que le mélange doit prendre une légère couleur caramel claire, il doit buller/bouillir. Pour vous aider, regarder la couleur de la photo de la pâte sablé avec le faux caramel pas encore étalé.

10 - Ajouter, hors du feu, les amandes effilées. Mélanger immédiatement pour enrober les amandes. Verser sur la plaque de pâte sablée cuite et étaler sans tarder avec une palette coudée ou le dos d'une cuillère à soupe.

Attention : ce n'est pas hyper facile à étaler mais il ne faut pas perdre espoir, on y arrive. La couche de faux caramel doit être assez fine.

11 - Enfourner alors pour 3 à 10 minutes suivant la puissance du four. Sortir la plaque de sablé recouverte du caramel au miel, quand celui-ci est couleur caramel clair. Couper alors immédiatement avec un couteau à lame sans dent, une roulette à pizza ou une bicyclette. Réserver jusqu'à ce que les sablés soient parfaitement froids.

Attention : si vous avez eu du mal à étaler le caramel au miel et aux amandes sur le sablé, vous pouvez enfourner pour à peine quelques minutes, ressortir la plaque et étaler à nouveau pour affiner la couche de faux caramel. Puis, ré-enfourner jusqu'à obtention d'une belle coloration.

De gauche à droite, en haut à en bas : la pâte crue / la pâte cuîte / la pâte cuite avec le faux caramel pas encore étalé / la pâte cuite avec le caramel étalé / les sablés coupés à la bicycletteDe gauche à droite, en haut à en bas : la pâte crue / la pâte cuîte / la pâte cuite avec le faux caramel pas encore étalé / la pâte cuite avec le caramel étalé / les sablés coupés à la bicyclette
De gauche à droite, en haut à en bas : la pâte crue / la pâte cuîte / la pâte cuite avec le faux caramel pas encore étalé / la pâte cuite avec le caramel étalé / les sablés coupés à la bicycletteDe gauche à droite, en haut à en bas : la pâte crue / la pâte cuîte / la pâte cuite avec le faux caramel pas encore étalé / la pâte cuite avec le caramel étalé / les sablés coupés à la bicyclette
De gauche à droite, en haut à en bas : la pâte crue / la pâte cuîte / la pâte cuite avec le faux caramel pas encore étalé / la pâte cuite avec le caramel étalé / les sablés coupés à la bicycletteDe gauche à droite, en haut à en bas : la pâte crue / la pâte cuîte / la pâte cuite avec le faux caramel pas encore étalé / la pâte cuite avec le caramel étalé / les sablés coupés à la bicyclette

De gauche à droite, en haut à en bas : la pâte crue / la pâte cuîte / la pâte cuite avec le faux caramel pas encore étalé / la pâte cuite avec le caramel étalé / les sablés coupés à la bicyclette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mum 05/12/2015 14:32

tellement délicieux.... le problème est d'arriver à partager.

Sylvie 05/12/2015 12:22

Je l'avoue. je n'ai pas été assez forte et j'ai craqué plusieurs fois.
Mais quel bonheur !