Publié par cecilecooks

____________________

Evènements

Chères lectrices et chers lecteurs, retrouvez mon jeu concours à la fin de cette article. N'hésitez pas à participer !

_____________________

Pour moi, la viennoiserie c'est la petite douceur du matin, le petit truc en plus qui fait que c'est parfois plus facile de sortir du lit. En réalité, si se lever de bonheur bonne heure n'est pas un problème pour moi, je connais quelques personnes dans mon entourage pour qui le réveil est une terrible épreuve : un parcours du combattant quotidien. Alors pour vous dormeurs exigeants et pour vous aussi les gourmands matinaux, voici une recette de petites brioches bien sympathiques - au sucre, aux pépites de chocolat, nature, à la crème pâtissière ou encore à la confiture - pour égayer vos matins.

Petites brioches : pour réveils difficiles ou dormeurs exigeants !

Évidemment, le meilleur c'est de déguster les brioches à la sortie du four, un peu tièdes. Ces brioches ont une mie très douce. Pour autant on ne sent par énormément le goût du beurre (à vous de voir pour en mettre davantage). Les brioches natures sont peu sucrées, mais cela peut permettre d'étaler ce que vous aimez dessus (miel, confiture de lait, confiture, etc.).

De haut en bas : au sucre grain, nature, aux pépites de chocolat, à la crème pâtissière à la vanille et à la framboise pépin
De haut en bas : au sucre grain, nature, aux pépites de chocolat, à la crème pâtissière à la vanille et à la framboise pépin
De haut en bas : au sucre grain, nature, aux pépites de chocolat, à la crème pâtissière à la vanille et à la framboise pépin
De haut en bas : au sucre grain, nature, aux pépites de chocolat, à la crème pâtissière à la vanille et à la framboise pépin
De haut en bas : au sucre grain, nature, aux pépites de chocolat, à la crème pâtissière à la vanille et à la framboise pépin

De haut en bas : au sucre grain, nature, aux pépites de chocolat, à la crème pâtissière à la vanille et à la framboise pépin

Cuisson : 6 à 10 minutes

Repos : 30-45 minutes (pointage) + 1 à 12h (pointage passif) + 1h30 à 2h00 (apprêt)

Quantité : une bonne douzaine de petites brioches

 

Ingrédients :

Pour la pâte à brioche

250 gr de farine de gruau

8 à 10 gr de levure de boulanger

5 gr de sel

30 gr de sucre

150 gr d’œuf

150 gr de beurre

 

Pour la finition

dorure : œufs entiers + pincée de sel

au choix : sucre grain, confiture, pépites de chocolat, crème pâtissière, etc.

 

Procédé :

Pour la pâte à brioche

A la main (pour les courageux/ses !)

1 - Réaliser une grande fontaine avec la farine sur le plan de travail. Disposer et séparer dans ce cercle la levure, le sel et le sucre. Ajouter un peu d’œufs préalablement battus pour dissoudre la levure, le sucre et le sel.

2 - Ajouter le reste des œufs et mélanger avec les mains ou une corne, en cassant progressivement la fontaine de farine. Autrement dit, on vient chercher la farine sur le côté, progressivement et on mélange.

3 - Quand on obtient une pâte relativement homogène, pétrir. Autrement dit, on prend l'extrémité de la pâte et on vient la taper/battre sur le plan de travail (comme si on voulait assommer une mouche sur une table avec un torchon...je ne sais pas si l'image aide à comprendre le geste). Puis on la rassemble, on prend à nouveau l'extrémité de la pâte et on vient la frapper sur le plan de travail. On cherche à obtenir une pâte d'apparence homogène.

4 - Ajouter le beurre qui doit être de la même température que la pâte, donc assez souple. Pour ajouter le beurre on mélange un peu comme on peut au début puis on pétrit selon la même méthode que précédemment. Doucement au début car le beurre va gicler sinon puis avec de plus en plus de force.

Si la pâte est collante et d'aspect granuleuse, elle va devenir lisse et moins collante au fur et à mesure du pétrissage. Le pétrissage prend bien au moins 10 minutes.

Attention : pour le moment, on ne farine pas le plan de travail.

 

Au robot (pour les équipés/ées)

1 - Placer la farine, le sel, le sucre et la levure dans le bol du robot en veillant à bien séparer chaque ingrédient. Mettre en route le robot avec le crochet. Ajouter alors progressivement les œufs préalablement battus.

2 - Pétrir jusqu'à ce que la pâte se détache. Ne pas hésiter à corner la pâte : autrement dit, retirer la pâte qui monte sur le crochet et mettre le dessus dessous et inversement pour être sur qu'on obtient une pâte mélangée de manière homogène. Il faut bien 4-5 minutes de pétrissage.

3 - Ajouter le beurre (sans arrêter le robot) qui doit être de la même température que la pâte, donc assez souple.

4 - Poursuivre le pétrissage pendant à nouveau 5 bonnes minutes. La pâte doit être bien homogène, avoir perdu son côté granuleux et être assez lisse.

 

Le pointage

5 - Quand la pâte est bien homogène et lisse, la fariner légèrement ainsi que le plan de travail pour pouvoir la travailler. On veut obtenir une pâte qui reste très légèrement collante et surtout qui soit bien lisse sur le dessus.

6 - Mettre sur une plaque légèrement farinée, recouvrir légèrement d'un film plastique et laisser pousser à température ambiante pendant environ 30 à 45 minutes.

 

Le dégazage

7 - Au bout de 30 minutes de pousse, dégazer la pâte en l’aplatissant avec la paume de la main. Lui donner une forme rectangulaire et bien aplatie. Réserver au réfrigérateur pour au moins une heure et dans l'idéal minimum 4 heures (jusqu'à 12h au réfrigérateur).

Attention : il s'agit d'une pousse "passive". Plus ce temps est long, plus la fermentation de la brioche peut se faire. C'est aussi à ce moment que se développe le goût futur de la brioche. Si on est pressé on peut se contenter de laisser la pâte une heure mais ce n'est pas l'idéal.

 

Le façonnage

8 - A la fin de ce temps de repos, prendre votre pâton et l'enrouler sur lui-même pour lui donner une forme de boudin. Découper dans ce boudin des morceaux réguliers d'environ 40-50 gr. Vérifier à la main que les volumes sont à peu près équivalents. Dans le cas contraire, prélever un peu de pâte sur le plus gros et le mettre sous un plus petit.

9 - Fariner le dessus lisse du morceau de boudin, le retourner. L’aplatir avec la paume de la main et rabattre du mieux que vous pouvez les 4 angles de ce mini pâton rectangulaire pour former un semblant de boule. Retourner alors cette "boule" pour que la partie lisse et légèrement farinée soit au contact de votre paume.

Attention : il ne faut pas de farine sur le plan de travail où on est en train de bouler.

10 - Pré-bouler la pâte : pour cela faire des cercles dans le sens inverse des aiguilles d'une montre sur le plan de travail en emprisonnant et en resserrant vos doigts autour de la pâte. Réserver au fur et à mesure les boules au réfrigérateur. Faire de même avec chaque boule.

11 - Quand tous les morceaux ont été boulé une première fois, les bouler une seconde fois selon la même méthode que précédemment. Placer les boules sur une plaque de cuisson graissée ou recouverte de papier cuisson. Aplatir légèrement les boules avec la main légèrement farinée pour qu'elles soient moins "hautes". Dorer.

 

L'apprêt

12 - Mettre à pousser en étuve ou à température ambiante ou pas trop loin d'un radiateur/d'une surface dégageant de la chaleur pendant 1h30 à 2h00. Les brioches sont suffisamment levées quand, lorsqu'on appuie légèrement dessus avec un doigt, la marque du doigt s'efface rapidement et la brioche reprend sa forme.

Attention : L'idéal est de créer une atmosphère légèrement humide et d'être aux alentours de 28°C. Mais on peut faire lever les brioches a température ambiante (donc moins de 28°C), cela prend juste un peu plus de temps.

 

La décoration et la cuisson

13 - Dorer les brioches. Les décorer ou les garnir, plusieurs solutions :

- laisser tel quel

- tremper les lames d'une paire de ciseaux dans un verre d'eau, couper le dessus de la brioche dans un sens, replonger les lames des ciseaux dans le verre d'eau et couper le dessus de la brioche dans l'autre sens de sorte à former une croix. Laisser tel quel ou répartir du sucre grain, des pépites de chocolats, quelques brisures de pralines.

- mettre de la confiture, de la crème pâtissière, du Nutella, etc. dans une poche à douille (n°8 environ). D'un coup franc et rapide, enfoncer la poche au cœur de la brioche et jusqu'à toucher la plaque. Remonter tout en garnissant et sortir la poche.

Attention : il faut enfourner au plus vite dès que les brioches sont dorées et décorées car elles retombent sinon.

14 - Enfourner à environ 220-230°C en convection naturelle/four à sole pendant 7 à 10 minutes. Les brioches sont cuites lorsque le cœur est encore légèrement bien mais le dessus bien doré.

Petites brioches : pour réveils difficiles ou dormeurs exigeants !

Coup de fouet

- plus la brioche est petite, plus on cuit dans un four chaud pendant très peu de minutes et inversement. Une très grosse brioche (Nanterre, etc.) se cuit plutôt pendant environ 30 minutes à 180-200°C.

- au moment du pré-boulage et boulage, on peut aussi incorporer des pralines roses, du sucre grain ou des pépites de chocolat pour des brioches surprises.

- les brioches se congèlent très bien, une fois cuites et tièdes/froides. Pour la décongélation, sortez-les la veille au soir pour le matin et si vous le pouvez, passez-les au four le matin même pendant une dizaine de minutes à 150°C.

Petites brioches : pour réveils difficiles ou dormeurs exigeants !

____________________

Jeu concours

_____________________

Comme promis, j’organise cette semaine un petit jeu concours. C’est également l’occasion d’en découvrir un peu plus sur mon blog ou sur moi. A vos clics, le jeu est ouvert !

Qu’est-ce qu’on gagne ?

Des cartes cadeau : un repas acheté = un repas offert (hors boissons - 2 personnes minimum – le repas le moins cher) dans une sélection de restaurants du site Restopolitan. Merci à Nomao et Overblog à l’origine de ce jeu concours.

Comment jouer ?

Laissez un petit commentaire sympathique en bas de cet article ET envoyez-moi vos réponses par mail cecile.guiraud@gmail.com . Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses. J’annoncerais le nom des heureux gagnants par mail.

Le jeu (parcourez mon blog pour découvrir les réponses, une seule bonne réponse par question)

1 – A quelle recette correspond cette photo ?

A - Meringues françaises

B - Pavlova aux framboises et citron vert

C - Entremet passion-framboise

D - Macarons aux pralines

Petites brioches : pour réveils difficiles ou dormeurs exigeants !

2 – Pourquoi le cannelé est-il né vers Bordeaux ?

A - Car les Bordelais aiment le vin mais aussi le rhum

B - Car M. Cannelé, pâtissier, découvre le rhum après un voyage à Cuba et se fait pour promesse de créer une pâtisserie en l’honneur de cet alcool dans sa boutique située dans sa ville natale, Bordeaux.

C - Car il fallait écouler les surplus de jaunes d’œufs, les blancs étant utilisés pour coller les étiquettes de vin sur les bouteilles.

 

3 – De quelle crème sont composés les pithiviers ?

A - Une crème d’amande

B - Une crème frangipane

C - Une crème mousseline

D - Une crème pâtissière

 

4 – Combien de recettes salées sont disponibles sur mon blog ?

A – 15          B - 16          C – 17          D – il n’y a que des recettes sucrées

 

5 – En quelle année, ai-je réalisé ma formation à l’école Ritz-Escoffier ?

A – 2010          B – 2011          C – 2012          D – 2013

 

6 – A quelle fréquence pouvez-vous découvrir une nouvelle recette gourmande sur mon blog ?

A – les jours fériés uniquement

B – le mercredi toutes les semaines

C – le weekend tous les quinze jours

D – une fois par mois

Commenter cet article

Fabienne 24/10/2016 12:35

Bonjour Cecile,
Je suis tombee sur cette recette vraiment par hazard. Elle est geniale! Ce sont les brioches comme je les aime. La recette que j utilisais recemment (et qui est sur mon blog) a juste un peu moins de beurre. pour des bricohes individuelles, la votre est extra Je l'ai faite avec des enfants de creche de 4-5 ans (ici l ecole commence a 5-6 ans), un grand succes! Bravo.

cecilecooks 24/10/2016 21:47

Merci Fabienne. Le hasard fait bien les choses ! En tout cas, je suis vraiment très heureuse que vous ayez apprécié la recette...et les enfants aussi apparemment :-) ! A bientôt.

fouzia 29/04/2014 19:10

C'est la premiere recette que je regarde de vous.
J viens de tester cette brioche et vrement géniale.c'etait la premiere fois que j'en faisaise et j'ai tout reussi.bref c'était d'élisieuse et tres tres belle.Je me suis lancée dans.la brioche hhhhh grace à vous et a cette recette.Merci plusieure fois.

cecilecooks 29/04/2014 20:28

Je suis ravie que vous ayez trouvé votre bonheur dans cette recette !

cecilecooks 20/11/2013 07:57

Merci à tous pour votre participation et vos commentaires !

Félicitations aux gagnants qui ont reçu leur carte par mail. Les bonnes réponses étaient DCABBB.

A bientôt sur Cecilecooks.com
Pâtissièrement votre.

Cecilecooks

Aline 18/11/2013 18:08

Pleins de délicieuses recettes sur ton blog et surtout une grande source d'inspiration pour les gourmands qui manquent d'idées! Bonne continuation!

gilette et célia 08/11/2013 19:35

Ton jeu concours nous a permis de revoir tes belles recettes et de nous mettre l'eau à la bouche !
Bravo !!!!

Florian 06/11/2013 20:21

Miam miam miam !

Sylvie 06/11/2013 14:48

J'ai tenté de réaliser ton cake marbré chocolat et noisettine de Conticini, c'est vraiment un régal.
Maintenant je participe au concours.

Sarah 04/11/2013 20:03

Miam! Grâce à cette recette détaillée on ne peut que les réussir j'en suis sure :-)

Anne 04/11/2013 18:38

Pour les réveils de bonne heure il y a les petites brioches, les chouquettes on les garde pour la pause de 10h! Toujours aussi sympathiques tes articles, Cécile :)

Pascale 31/10/2013 16:14

Que de belles gourmandises! On en salive juste en les regardant!
Allez hop! Aux fourneaux!

Domitille 30/10/2013 23:43

vive la telepathie patissière! :-) supers recettes , super Blog! Merci Cécile.

François 30/10/2013 11:14

Aussi beaux que bons, et qui hument bien...hum hum, et bonne humeur! Un admirateur ...

Mélanie 30/10/2013 11:07

J'ai hâte de pouvoir goûter tes nouvelles pâtisseries, toujours un régale !!!!

Lucille 30/10/2013 09:25

Tous les mercredi avec les sorties des nouveaux films je regarde les nouvelles recettes de Cécile! ;)